Islan


  lIslan est étudiant en informatique à Bichkek, mais nous l'avons rencontré à 3800 mètres d'altitude, à Koch Kol. L'été, il monte rejoindre ses parents qui passent la belle saison dans les alpages pour s'occuper de leurs chevaux. Islan parle un peu anglais : ça nous a fait du bien ! Les 4 non-Rémi ont pu enfin communiquer avec un Kirghize. Lors de notre arrivée à Koch Kol, il a fait partie de ces cavaliers qui nous ont abordés, tandis que la pluie se mettait à tomber. Nous nous dirigions vers les deux yourtes de Aslanbek, qu'on nous avait conseillées. Une fois à l'abri, il a fait l'interprète avec nos hôtes. Nous pensions qu'il faisait aussi partie de la famille. En fait, non. Sa yourte se trouvait 500 m plus loin, de l'autre côté du torrent qui se jette dans le lac. Il nous a invités à le rejoindre plus tard pour voir le loup que son frère venait de tuer.

  Après s'être rassasiés et reposés, Etienne, Jay et Rémi y sont allés, sous la bruine persistante. Il était impossible de traverser le torrent à pied. Islan, à cheval, est venu nous aider : un à un, il nous a faits monter en croupe derrière lui pour traverser la rivière. Dans la yourte de sa famille, nous avons longuement négocié avec son père et un voisin pour tenter de randonner à cheval. Nous n'avons pas trouvé d'accord à notre guise. Mais l'accueil a été chaleureux, bols de khumis servis inévitablement, au grand désespoir de Jérémie. Et nous avons vu le loup tué par le frère d'Islan.

  Le lendemain, Islan et son jeune frère, Sultan, redescendaient à Kotch Kor à cheval, avant de rejoindre la capitale, avec pour principal bagage, des bidons de khumis.

  Nous effectuions le même trajet à pied. Alors, ils nous ont accompagnés un bout de chemin. On a parlé de tout et de rien, appris à dire pluie et soleil dans la langue locale, qu'on a depuis oubliée. A mi-chemin, nous avons retrouvé leur famille dans une yourte magnifiquement décorée. Située plus bas que le lac, ils y viennent quand le temps se fait plus frais en altitude. Nous offrirons une photo souvenir qui fera son petit effet de bonne humeur sur tout le monde. Un vrai plaisir à voir...